Qui était Jean-Paul Rabaut de Saint-Étienne ?

 

Connu comme le principal rédacteur de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen qui, encore aujourd’hui, rassemble autour d’elle dans le monde entier les défenseurs de la liberté de conscience, ce pasteur, fils du grand pasteur Paul Rabaut, a été contraint à mourir sur l’échafaud. Ardent défenseur des droits des protestants, il avait obtenu du roi Louis XVI, grâce à l’appui de La Fayette, le droit pour les protestants à disposer d’un état-civil. C’était un grand pas vers la Révocation de l’Édit de Fontainebleau, qui avait mis hors-la-loi pendant plus d’un siècle les protestants de France et causa la mort ou l’exil de l’immense majorité des adeptes de la Réforme. Peu de temps après, membre de l’Assemblée Constituante, qu’il dirigea un court moment, il put poursuivre l’œuvre qu’il avait engagée. Opposé à toute forme de répression, il s’opposa à la mort du roi et La Terreur mit fin de façon dramatique à son action. Le dernier ouvrage qu’il avait entrepris d’écrire, Le Précis de l’Histoire de la Révolution Française, resté largement inachevé, est paru à Lausanne en 1822, introduit par une notice de son ami François-Antoine de Boissy d’Anglas décrivant la vie, la personnalité et les idées de Rabaut-Saint-Étienne. C’est ce document que nous vous proposons de découvrir sur notre site. L’orthographe, la grammaire et la mise en page sont strictement conformes à l’original:

 

uploaded/notice.pdf



Réagir